Cinquièmes

Publié dans Arts plastiques

Images, œuvre et fiction

Sujets : Animosaïque; La chute; Le visage composite; Mon visage presque immatériel ne montre plus que mon caractère; Nouvelle mythologie; Perturbation; Piste de cirque; Vincent, je m’installe…

Animosaïque

Apportez divers petits objets récupérés et des matériaux (bouchons, laine, carton…) et le portrait d’un animal, redessinez cet animal sur la feuille A3 puis par groupes de deux recouvrir complètement le portrait sans le faire disparaître en utilisant les différents objets. Peindre ensuite l’ensemble de la réalisation.

Matériel : -peintures ( primaires, noir, blanc).

-objets divers ( chiffons, bouchons de bouteilles, fourchettes, cailloux…).

-un format grand aigle par groupe.

Objectif : hétérogénéité et homogénéité.

Références:

Julian Schnabel, Autoportrait à l’ombre d’Andy, 1987, Huile et assiettes sur bois, 183 x 260 cm. The broaerd Art Foundation, Santa Monica, Californie, Etats-Unis.

Julian Schnabel, Autoportrait à l’ombre d’Andy, 1987, Huile et assiettes sur bois, 183 x 260 cm. The broaerd Art Foundation, Santa Monica, Californie, Etats-Unis.

Travaux élèves:

La chute

Après avoir étudié le tableau La chute d’Icare, imaginez et racontez en images l’histoire de la chute.

Objectif : construire une narration à partir de plusieurs images. (bande-dessinée)

Référence:

Bruegel, Paysage avec la chute d’Icare, 1558.

Le visage composite.

Incitation : « je superpose sans faire disparaître ».

Chaque élève apporte un portrait au choix ( lui, une star…) de la taille d’un format A4 (sinon, il faudra scanner le portrait, l’agrandir puis l’imprimer ) ainsi que différents matériaux pas trop épais ( carton, tissu, magasines, papier calque, film plastique, aluminium…)et de la peinture.

Le but est d’organiser tous ces matériaux sur le portrait sans le cacher (il est possible de redessiner les parties du visage sur la surface qui les masque).

Matériel : matériaux divers, une photo, colle, ciseaux, feutre noir, crayons, peinture…

Objectif : la construction, la transformation des images par des interventions comme le recouvrement ouvrant sur la question relative à l’hétérogénéité et la cohérence plastique et différencier des images de communication, des images documentaires et des images artistiques.

Notions : l’espace organisé, hétérogénéité,  matérialité, transparence.

Références:

Travaux élèves:

Mon visage presque immatériel ne montre plus que mon caractère

Après s’être photographié en classe selon le cadrage et le point de vue donné par l’enseignant, chaque élève transforme son portrait avec un logiciel de traitement de l’image.

Objectif : explorer le sens produit par la déformation, l’exagération, la distorsion, c’est à dire l’interprétation.

Travaux élèves:

Nouvelle mythologie

Après avoir apporté trois images A4 (un portrait, un animal et un végétal), les élèves construisent un nouveau personnage mythologique.

Contrainte : uniquement du découpage, collage à partir des trois images.

Objectif : se réapproprier des images, les détourner pour leur donner une dimension fictionnelle.

Références : La mythologie dans l’antiquité, le bestiaire fantastique au moyen-âge (chimère, dragon, licorne…) et les nouvelles mythologies (Spider-man, Batman…).

Perturbation.

Incitation : « avec ces deux images, fabriquez en une troisième ».

Les élèves apportent 2 images de même format ( A4 ).

Découper chaque document en bandes de 1,5 cm ( en ondulant ou droites…) de large et collez-les alternativement.

Objectif : la transformation des images par interventions ouvrant sur la question du point de vue et le statut de l’image.

Notions : -anamorphose, perspective secrète…

Références :

Travaux élèves:

Cirque en piste !

Les élèves dessinent puis découpent les personnages et animaux du cirque dans des feuilles de couleurs. Après avoir sélectionné un format (30 x 40 ou 50 x 60 ou 20 x 50 cm) et représenté la piste, ils doivent composer leur image selon les contraintes de leur format, de leurs personnages et de ce qu’ils souhaitent raconter dans leur image.

Objectif : composer une image afin de raconter une fiction.

Notions : aplat, format, cohérence, fond, forme…..

Références :

Travaux élèves:

Vincent, je m’installe…

Après avoir étudié l’œuvre, La chambre à coucher de Vincent Van Gogh, les élèves réalisent un espace boîte sur une feuille à dessin afin de représenter un espace en profondeur puis, à l’aide de moyen plastiques divers (crayons de couleurs, feutres, images de publicités, de catalogues…), construisent l’image de leur chambre idéale en respectant l’effet de profondeur.

Contraintes : la fenêtre et les portes de la chambre de Van Gogh restent à leur place.

Matériel : une feuille à dessin, crayon à papier, et moyens plastiques libres.

Technique : libre.

Objectif : construire une image en citant un artiste et aborder la question du statut de l’image (artistique, symbolique, décorative, utilitaire, publicitaire).

Notions : l’interprétation, la citation, le cadrage, le point de vue, le montage.

Références :

Travaux élèves:

Et si on supprimait la profondeur, comment représenter?

Après avoir étudié l’œuvre Saint Georges terrassant le dragon de Paolo Uccello, vers 1460, les élèves doivent trouver des solutions pour représenter tous les éléments de la peinture sans profondeur.

Objectif: savoir faire une image en espace plan.